Clin d’oeil à Yves Simon

Ça date de 1975 mais c’est toujours aussi joli et tellement actuel. Ecoutez cette petite merveille:

Je vous laisse savourer les paroles:

Tu as peur des gens qui passent
Dans ta vie ou sur le trottoir d’en face,
Tu as besoin qu’ils te regardent
Et pourtant tu restes là sur tes gardes.

Raconte-toi

Tu écris aux visages que tu as vus
En quadrichromie, à la une des revues.
Tu leur dis je te regarde est-ce que tu me vois
Dans le brouillard de ma ville où j’ai si froid.

Raconte-toi

Envoie toutes sortes de messages
Aux inconnus et lucioles de passage.
Prends le parti du risque de l’erreur
Le silence est toujours complice ou trompeur.

Raconte-toi

Prends des feuilles 21×27, un stylo,
Une caméra super 8, un magnéto,
Regarde à l’intérieur de tes rêves et dans les journaux
Toute la folie du monde est dans ton cerveau.

Raconte-toi

Yves Simon (paroles et musique)*

J’ai une très grande tendresse pour cette chanson dont les paroles me laissent rêver, à chaque écoute, qu’elle n’a été écrite que pour moi… On peut rêver, n’est-ce pas? Sinon que nous reste-t-il?

Notez que pour son auteur, j’ai bien plus que de la tendresse. Yves Simon, j’en suis amoureuse depuis que je l’ai découvert, il y a plus de 20 ans. Faites un tour sur son site pour découvrir toute l’étendue de son ses talents. Et osez venir me dire ensuite que vous ne craquez pas!?


*reproduction des paroles publiées sur le site officiel de l’artiste: yves-simon.com. (J’ai désactivé ce lien car le site n’existe plus et l’adresse a été récupérée par une marque. Quel malheur! Et quelle tristesse!).

Un peu de lecture

Au programme:

C’est décidé, je recommence à lire. Cela fait des années que je ne lis plus et je ne sais vraiment pas pourquoi car pourtant j’adore ça (bizarre mon comportement parfois). Donc c’est reparti, par ici les livres.

Allez tous vous faire enculer

Mathieu Madénian

Celui-là je l’ai reçu de quelqu’un qui connaît mon goût pour la provoc. Évidemment c’était bien vu: un titre pareil agit sur moi comme un aimant. Mais gardez vos sous car il n’y a vraiment que le titre qui est bien (et 12,95 €… ça fait cher le titre!).

J’adore la mode mais c’est tout ce que je déteste

Loïc Prigent

Il était exposé en rayon ; je ne rate pas une rediffusion des reportages de Loïc Prigent (que j’adore et que je trouve unique), en plus la couverture est sympa… j’achète. Mais franchement bof. Vraiment le bête cadeau que t’offre à une cousine éloignée quand il te reste zéro inspiration. Une tonne de citations qui se suivent à la queue leu leu et qui tombent complètement à plat. Même genre que le bouquin de Madénian, à croire que ‘c’est la mode des collections de citations’.

Désespérant cette manie de vouloir toujours tout exploiter jusqu’à la moelle. En plus ici, à la fin du livre, tu reçois des autocollants:

autocollants Loïc Prigent

Non mais t’es sérieux dis? des autocollants???

Loïc Prigent, je t’en supplie, change d’agent ou fais quelque chose mais arrête tout de suite ces conneries, tu vas écoeurer les gens qui t’aiment vraiment. Et ce serait dommage, tu as tellement de talent!

Vingt-quatre heures de la vie d’une femme

Stefan Zweig

Ben pas de surprise, du Zweig quoi: magnifique, profond, brillant. D’ailleurs c’est décidé,  je relis tout Zweig.

Ps: Je l’ai prêté à un ami qui n’a pas du tout aimé. Ah bon? C’est possible de ne pas du tout aimer Zweig? Je n’ai pas compris son semblant d’explication donc, par curiosité, j’ai demandé à Google « critique négative / qui n’aime pas Stefan Zweig…? ». Résultat: rien! Je vais donc inviter mon ami à nous expliquer cela calmement ; je vous tiendrai au courant. (Moi je crois surtout qu’il ne l’a pas lu, mais ça je vais le garder pour moi).

Médor

Magazine

Alors ça c’est la bonne nouvelle. Je l’ai acheté par hasard, au magasin bio: il traînait sur un présentoir parmi les publicités de producteurs locaux… et la couverture (très réussie) a fait son effet.

C’est un trimestriel belge (déjà ça me plaît) d’enquêtes et de récits (c’est encore mieux) et qui se présente comme « Médor, votre magazine coopératif indépendant » (là ça m’intéresse vraiment).

Je ne suis pas 100% emballée par le style de chacun des auteurs, mais je rachèterai pour les encourager, les soutenir et les motiver. C’est pas donné: 17€, mais ça ne me dérange pas de payer quand je sais pourquoi.

Ps: leur site vaut le coup d’oeil et c’est vrai « qu’il a une gueule différente » ce Médor. En plus, tout est en open source!

Le flair du chien – Pistage et détection

Joseph Ortega

Les ouvrages spécialisés, c’est ce que je préfère. Pour ceux que cela intéresse (s’il y en a), je rédigerai un article sur le travail de pistage et je demanderai à mon prof de collaborer.

Poulet cru qui croque

Je ne compte plus le nombre de fois où l’on m’a traitée d’inconsciente parce que je donne du poulet cru à mes chiens. Avant, j’avais encore l’énergie de partir dans une longue explication sur les bienfaits du BARF. Aujourd’hui, je ne me donne plus cette peine, continuez à donner de la merde des croquettes à vos chiens et foutez-moi la paix.

Bref, là où je voulais en venir c’est que je me souviens très bien du jour où j’ai donné la première aile de poulet à mon chiot australien… ben j’étais pas à l’aise du tout! Si vous n’avez jamais donné de cru, c’est vrai que c’est flippant……………

Bref, là où je voulais en venir c’est que je me souviens très bien du jour où j’ai donné la première aile de poulet à mon chiot australien… ben j’étais pas à l’aise du tout! Si vous n’avez jamais donné de cru, c’est vrai que c’est flippant.

C’est donc le but de ma petite vidéo: vous rassurer et vous montrer qu’il n’y a vraiment aucune raison de stresser.

Regardez mon australienne qui croque son pilon:

Pas de souci non plus pour les petits formats, regardez mon chihuahua:

Faites aussi le test vous-même: essayez de « casser » un os de poulet cru et vous remarquerez qu’il est souple (et pas du tout cassant comme c’est le cas quand le poulet est cuit et qui, lui, est très dangereux!). Recherchez aussi sur Google comment les sucs gastriques acides du chien font leur boulot.

Il y a une tonne de littérature sur le BARF, prenez vos renseignements et faites-vous votre propre idée. Si vous voulez, on peut aussi en parler ici. Suffit de demander…

Mais maintenant vous savez, vous avez vu que les chiens sont parfaitement équipés pour croquer des os crus (et qu’ils adorent ça!).